Le coussin qui fait du bien

Notre Engrain, cultivé en Haute Provence, nous permet aussi la réalisation du "Coussin Moreau" "Le coussin qui fait du bien" que je vous présente ici.

As a producer Bio d' Engrain and a gatherer the simple ones we animate, on the living rooms bio & écofestivals, a workshop “discovered - tasting” of wild salads, the simple ones, the endemic ones & old vegetables. With explanations on their use in kitchen & demonstration this use with the clothes industry practices, on the spot, of succulent wafers to the various wild plants, to buy & taste on the spot.

...à chaque instant,

 

...à chaque instant,

un moment de bonheur

 

… at every moment,

one moment of happiness

 

It is in these personal sites, exceptional and protected in Luberon (High Provence) and garrigues of Montpellier which I select, for you, these Simple, aromatic, medicinal, endemic &, of course, biological plants

 

I preserve obviously the biodiversity of their medium.

 If I cultivate them, they are summarized with some small pieces.

I work with the hand, at the convenient and selected periods.

 

No intermediary to you!


My meeting with the Simple ones goes back to these privileged moments of my childhood, in these exceptional places and of an indescribable richness where I impregnated myself with this nature.  By keeping the sheep, I had much time for glaner, to dream, observe and also renew the bouquets of these plants, so quickly exhausted, of which, in Provence, one is used oneself for the daily newspaper. Morning at the evening; with the rising, to be sharp, cooks some to aromatize the mets: rabbit with thyme - pig with the sage savory for cheese… and sheets of chestnut to preserve the “Banon”.  The evening out of infusion, lime & vervain… A blow of pump, a cold chill, at each moment of the life…

...tombée dedans

 

 

 

L'écologie, je crois que je suis tombée dedans toute jeune!

 

 

Ecology, I believe that I fell very young inside!

 

Since 1973, I took part in the meetings of the GREEK (ecological Grouping of reflection - founded in Avignon by Christian Catoire Sauve who Pommes; forgotten fruits etc…) and my companion Andre Adam who created thereafter (1974) with the “Office of Adam ideas” the GNAQUAHI (National Grouping of Action for Quality and Improvement of the Individual Habitat) the purpose of which was in particular to create a center of training course and a solar village with Causse of the Saddle. Project which did not rain with certain institutional…  I invested myself much in this project before installing me like operating agricultural by creating “the happy poultries of Anne Moreau” a breeding “except standards” at the time of industrial chicken King! - A partnership, in which the participants bought a certain number of chicks, ringed with their name, that I raised only with the grain, in the open air, in freedom, and whose they had with the liking their needs.

I had the visit of several leaders of co-operative curious about the success of my breeding which inspired to them the idea of the first creations of “labellized” chickens.

“Biological” name was not yet of setting at that time and yet were we there into full! Creation of a bakehouse - Lemaire bread - with spring water…

Then a great interest for Engrain, this mythical cereal, the only one has not to have undergone any genetic modification since its origins! Long but profitable research which leads to this famous “cushion which makes good” which does not have its similar!

Here… and that continues…

 

 

100% Bio

Ma rencontre avec les simples...

Ma rencontre avec les Simples remonte à ces moments privilégiés de mon enfance, dans ces lieux exceptionnels et d'une richesse indescriptible où je me suis imprégnée de cette nature.  En gardant les moutons, j'avais beaucoup de temps pour glaner, rêver, observer et aussi renouveler les bouquets de ces plantes, si vite épuisés, dont, en Provence, on se sert au quotidien. Du matin au soir; au lever, pour être vif, en cuisine pour aromatiser les mets: lapin au thym - porc à la sauge- sarriette pour le fromage… et feuilles de châtaignier pour conserver le "Banon".  Le soir en infusion, tilleul & verveine… Un coup de pompe, un coup de froid, à chaque moment de la vie...

 

 

De vous à moi tout simplement...

 

Aucun intermédiaire: pour venir jusqu'à vous, mes "simples" ne font pas de longs voyages polluants; ni  camion ni  bateau. Leur traçabilité est totale: Luberon & garrigue de Montpellier.  En respectant la terre, je vous respecte, vous, consommateurs.  Cette façon de produire, minutieuse, soignée, ne peut être que limitée pour en garantir la qualité.  -Je travaille à la main, au rythme des saisons aux moments opportuns & précis. - Séchages naturels, aérés, à l'ombre, au soleil, selon… Stockage en sacs de coton bio. Conditionnement juste au moment de vous les présenter. En même temps cette méthode préserve & entretient les ressources naturelles, notre patrimoine, les savoirs faire populaires, et perpétue les pratiques ancestrales, pour nos générations futures.   Merci à vous, amateurs éclairés. En choisissant mes "simples" pour leurs bienfaits mais aussi pour leur mode de production vous me permettez aussi de poursuivre ma passion, passion que j'aimerais partager avec vous.

 

          Cordialement,

 

                                 Anne

 

ENGRAIN dit "Petit épeautre"

L' ENGRAIN

 dit petit  Épeautre…

 

Céréale cultivée depuis plus de 10.000 ans, elle est la seule qui n’ait subi aucune hybridation ni modification génétique et qui ait conservé, intact, l’ensemble de ses chromosomes.

 

Par sa structure moléculaire et ses protéines elle est proche du plasma sanguin.

 

Elle exerce une revitalisation des cellules et améliore les organes sensoriels.

Son pouvoir d’oxydo-réduction exceptionnel la situe à une place de choix parmi les anti-oxydants.

 

Lors du décorticage, on sépare le grain de ses deux enveloppes appelées “glumes” et "glumelles". Cet ensemble forme  la “bale”ou “balle”.

La bale de l'Engrain renferme la plus importante quantité  de dioxyde de silicium que l'on puisse trouver.

 

Elle dégage une certaine énergie qui peut exercer à travers la peau une action  bénéfique sur l’organisme.

 

Cependant, à l'état naturel, cette bale à une action très  faible.

Pour qu' elle soit vraiment efficace il faut

 

qu'un transfert efficace, important et durable des énergies qu'elle contient soit possible.

 

Nos coussins assurent ce transfert de qualité car nous en "activons" la bale (voir: efficacité ).

 

Cela explique pourquoi, en ce qui concernent nos coussins, ce transfert est fortement ressenti, le plus souvent, dès le premier ou les premiers jours et peut se prolonger efficacement plusieurs années!

 

Il varie cependant selon les personnes en fonction de leurs capacités de réception & donc de la quantité d’énergie qu’elles y puisent et qu'elles consomment.   

Cette durée , peut aussi différer en fonction du problème à traiter.

 

Par exemple, le stress, les insomnies & les migraines étant parmi les plus consommateurs d’énergie, peuvent épuiser un coussin en moins de deux ans.

 

Attention:

On trouve sur le marché différents coussins & oreillers garni de "bale" de céréales diverses, voir même de "bale" de petit épeautre, mais  inactive.

 

 Les utilisateurs, qui ignorent l'existance de nos coussins, s'en contentent faute de mieux.

 

Ou, s'il ont entendu parler d'un coussin vraiment efficace, sont évidemment, surpris du peu d'efficacité du leur.

 

Il ne faut pas confondre!

 

Sur les Blés...

Les blés forment un complexe où de nombreuses espèces ont été dénommées. Les botanistes ont eu longtemps tendance à donner un nom d'espèce à chaque variant morphologique.

Depuis le début du XXe siècle, les blés ont fait ('objet de nombreuses études cytogénétiques, et fon sait maintenant qu'ils se classent dans une série polyploïde (cf. généalogie). Ils diffèrent par leur nombre de chromosomes et par la constitution de leur génome.

Certains sont diploïdes (ils ont deux jeux de chromosomes) et partagent le génome appelé AA.

D'autres sont tétraploïdes (quatre jeux de chromosomes) et de formule AABB.

Un groupe est hexaploïde (six jeux de chromosomes) et de formule AABBDD.

Enfin, des blés endémiques de Georgie forment une série parallèle, avec les génomes AAGG et AAAAGG.

A l'intérieur de chaque groupe, les formes sont totalement interfertiles, alors que les hybrides entre groupes sont fortement stériles. De plus, on doit à un très faible nombre de gènes les différences spectaculaires entre formes sauvages (à rachis fragile) et formes cultivées (à rachis solide), ou bien entre grains vêtus (à glumes et glumelles adhérant au grain) et grains nus. Les auteurs modernes (Mac Key, 1966, Zohary et Hopf, 2(00) estiment que c'est à ces groupes naturels qu'il faut accorder le statut d'espèce.

Cette solution offre "~inconvénient de remplacer des noms brefs (comme Triticum spelta) par des combinaisons longues et lourdes à manier (comme Triticum aestivum subsp. spelta), surtout si l'on rajoute les noms d'auteurs. Beaucoup de praticiens préfèrent donc continuer à utiliser ces "noms brefs". C'est pourquoi nous avons mentionné ces noms comme "noms alternatifs" et non comme simples synonymes.

 

Michel Chauvet

Ethnobotaniste INRA / Agropolis-Museum

 

 

ENGRAIN, l'ancètre des céréales

Acheter à la Ferme...

Il est, parfois, possible d'acheter à la Ferme des Moreaux.

Nos activités ne nous permettent pas de tenir, sur place, une "boutique" ouverte régulièrement. Si vous désirez achetersur place, nous pouvons vous reçevoir mais UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS.